Légionelles : recommandations de bonnes pratiques des installations d’eau dans les immeubles d’habitation

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Personne désormais n’ignore le nom d’une nouvelle maladie grave, la légionellose. Il faut dire qu’au travers de crises à répétition, la légionella, une bactérie qui peut coloniser les réseaux, a fait beaucoup parler d’elle. En raison des conséquences graves qu’elle peut avoir, de nombreux scientifiques et techniciens ont consacré beaucoup de temps et d’énergie pour définir et développer des axes de prévention.

 

Les milieux hospitaliers et industriels disposent aujourd’hui d’une panoplie d’études scientifiques, de documents techniques et de textes réglementaires permettant de gérer ce type de risque. Des recommandations claires et précises ont été données aux professionnels ayant la responsabilité de l’exploitation des réseaux d’eau dans ces établissements.

 

L’ASTEE a accompagné ces travaux. Cependant, les membres du groupe de travail ont constaté que ces recommandations s’adressaient fondamentalement à des initiés possédant une bonne culture technique et que rien n’était prévu, pour répondre aux inquiétudes qui pouvaient se manifester au sein du grand public. C’est à répondre à ce besoin que s’est attachée l’ASTEE. Des informations pragmatiques ont été rassemblées et surtout structurées pour en faciliter la compréhension par un large public et lui permettre ainsi d’éliminer certaines pratiques à risque et de développer des approches préventives.

 

L’aspect original du document élaboré par l’ASTEE réside dans l’orientation prise visant à répondre aux interrogations du gestionnaire de patrimoine immobilier, des responsables d’entreprises en charge de l’entretien des réseaux installés dans les immeubles, et, d’une manière plus générale, des propriétaires et locataires de logement.

 

Ce document doit leur permettre de mieux appréhender le niveau de risque encouru et de définir les orientations à mettre en œuvre.

 

Sur certains points, les recommandations s’inscrivent dans un cadre plus large que la seule problématique “légionelle” et constituent une amorce de code de bonne pratique en matière d’entretien sanitaire des réseaux intérieurs.

 

Souhaitons que ce document ASTEE démontre sur le terrain tout son utilité en aidant correctement un large public à progresser dans la compréhension de la problématique légionelle et des mesures de prévention à mettre en œuvre. C’est le vœu que nous pouvons formuler.

 

Ce sera, soyons en certains, la meilleure récompense pour les membres du groupe de travail, que nous devons ici chaleureusement remercier pour leurs efforts et féliciter pour la qualité du travail accompli.

 

Michel Rapinat
Président de la Commission Distribution de l’Eau

 

Accès au questionnaire d’auto évaluation : http://ddd.cstb.fr/legionelles

 

Conclusion du Groupe de travail” Légionelles ” de l’ASTEE :

This entry in not available in your language
View fullscreen
Missing image

Publication date : 2002

This production is available for download
Download the document