20 Juin 2014
Cuves, France
Image manquante

JST : Optimisation du traitement biologique de la matière organique des déchets non dangereux

This entry in not available in your language

Présentation

Zoom sur la technique du bioréacteur

Le stockage des déchets ultimes constitue une solution d’élimination des déchets encore très utilisée. Cette filière a pourtant mauvaise presse, malgré les améliorations apportées par les exploitants, subissant l’image des anciennes décharges aux multiples nuisances. L’exploitation en mode bioréacteur d’une installation de stockage de déchets ultimes non dangereux présente une amélioration indéniable en optimisant la méthanisation des déchets, en maîtrisant la production du biogaz, en limitant les nuisances et les impacts environnementaux. Elle nécessite une exploitation en casier hydrauliquement indépendant, une maîtrise du taux d’humidité au sein des déchets stockés dans une enceinte confinée, la récupération et la valorisation du biogaz au fur et à mesure de sa production y compris dans la phase de remplissage du casier d’une durée inférieure à 18 mois. Ce fonctionnement en mode bioréacteur présente de nombreux avantages sur le plan de l’efficacité environnementale et énergétique de l’installation. Le traitement en mode bioréacteur d’installations de stockage de déchets ultimes non dangereux s’est largement développé ces dernières années. La région Normandie dispose de plusieurs installations, l’ASTEE Normandie a souhaité faire un point sur le fonctionnement en mode bioréacteur et sur ses perspectives d’avenir.