Réflexions sur les actions Eau à mener en France pour réussir la contribution française aux ODD

Le 25 septembre 2015, les Nations Unies ont adopté un ensemble d’Objectifs de Développement Durable (ODD) pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous dans le cadre d’un nouvel agenda de développement durable. Chaque objectif a des cibles spécifiques à atteindre dans les 15 prochaines années. Dans cet Agenda mondial 2030, 18 cibles concernent la gestion de l’eau et de l’assainissement soit plus de 10% de l’ensemble du programme.

 

La France est concernée puisqu’elle a voté l’adoption des ODD. Mais, les enjeux identifiés au niveau mondial peuvent différer des enjeux faisant l’objet actuellement d’objectifs nationaux. Il est donc nécessaire de comparer les résultats attendus mondialement en 2030 avec la situation probable de la France en 2030 résultant des politiques actuelles afin d’identifier les actions complémentaires qui seraient éventuellement nécessaires.

 

Les professionnels français de l’eau et de l’assainissement ont commencé cet exercice dans les différents Comités et Commissions de l’ASTEE en interaction avec le Partenariat Français pour l’Eau (PFE) et son groupe ODD. Le présent document de travail, intitulé Réflexions des professionnels de l’Eau sur les actions Eau à mener en France pour réussir la contribution française aux ODD mondiaux présente la synthèse de ces travaux à ce jour.

This entry in not available in your language
Voir en plein écran

Commission(s)

Groupe(s) de travail

Image manquante
Cette production est disponible au téléchargement
Téléchargez le document