Chargé(e) d’étude et d’expertise

Structure
SIAAP – Direction Innovation

Localisation
Colombes – 92700

Contrat
CDI

Mission(s)
La Direction de l’Innovation (DI) assure le maintien d’une activité de recherche appliquée en phase avec les enjeux industriels et environnementaux actuels et à venir du SIAAP.
L’objectif est de maintenir l’adéquation entre l’activité d’innovation et les besoins du SIAAP, en termes de gestion du patrimoine industriel, de maitrise et d’optimisation de l’exploitation du système d’assainissement et de préparation des évolutions techniques et réglementaires.

Dans ce contexte, la DI assure une double mission :
(1) Coordination de la programmation scientifique du SIAAP
(2) Apport d’une expertise sur un périmètre allant de l’exploitation des systèmes de transport et traitement à l’impact environnemental des activités du SIAAP.

Le service Mécanismes épuratoires est en charge du développement de la connaissance scientifique sur les processus épuratoires.

Ses missions principales sont :
(1) Générer la connaissance scientifique sur les problématiques industrielles et environnementales inhérentes au traitement des eaux usées et à la valorisation matière par la réalisation d’études à différentes échelles (laboratoire, pilote, prototype, usine), notamment dans le cadre de programme de recherche
(2) Assurer le développement de cinq plateformes techniques : membranes, corrosion des matériaux, rhéologie, réactifs, mesure in situ.

Sous la responsabilité du chef de service, le technicien du service Mécanismes Épuratoires a pour mission de participer à la déclinaison des orientations de la direction par la prise en charge des études et projets techniques.

A ce titre, il assure :
– La réalisation des projets / études scientifiques et techniques : définition et suivi des tâches, acquisition, gestion et traitement des données expérimentales nécessaires à la compréhension des mécanismes épuratoires, acquisition des connaissances théoriques nécessaires à la compréhension des mécanismes épuratoires, via la réalisation synthèses bibliographiques, gestion des relations avec les différents intervenants techniques internes ou externes, rédaction des documents techniques (notes, rapports, articles de synthèse techniques)

– La participation aux actions de recherche de la programmation scientifique de la direction, pour les périmètres scientifiques couverts par le service : suivi des collaborations scientifiques, prise en charge de tâches scientifiques et techniques nécessaires à la mise en oeuvre du programme scientifique (synthèse bibliographique, traitement et interprétation de données, mise en oeuvre et suivi d’expérimentations).

– Le respect de la politique de management HQSE de la direction : applique et fait appliquer les règles de sécurité en vigueur.

Informations complémentaires :
– Relations internes avec l’ensemble des directions techniques opérationnelles et fonctionnelles du SIAAP et plus particulièrement les usines, la DSAR, la DT et la DLE
– Relations externes avec les centres de recherche nationaux

Profil recherché
SAVOIR :
– Culture technique et scientifique : sciences et techniques de l’environnement, procédés épuration (eaux / boues / gaz)
– Connaissances solides en chimie, physique et biologie appliqués au traitement des eaux, chimie analytique
– Connaissance experte dans les domaines couverts par le service : maîtrise du génie des matériaux (matériaux intégrés dans les systèmes d’assainissement et structures bétonnées)
– Bonne connaissance de la chimie des solutions
– Connaissances sur les outils métrologiques appliqués aux matrices de l’assainissement (eau, boue gaz)
– Notions sur les propriétés rhéologiques des boues et sous-produits de l’assainissement
– Notions sur les outils statistiques dédiés à la gestion et au traitement des bases de données environnementales
– Notions en génie des procédés

SAVOIR-FAIRE :
– Capacité à mener les projets / études scientifiques et techniques du service
– Capacité à capitaliser les connaissances et savoir-faire issus des activités scientifiques et techniques
– Aptitudes à la communication technique
– Aptitudes rédactionnelles
– Capacité à inscrire son activité dans les projets collectifs, et à adapter le niveau technique à l’exigence requise par les projets, de l’étude technique au projet scientifique

SAVOIR-ÊTRE :
– Sens des responsabilités
– Rigueur scientifique et technique
– Faculté d’adaptation
– Faculté d’apprentissage
– Capacité d’analyse
– Sens critique
– Qualité d’écoute
– Esprit de synthèse

FORMATION INITIALE :

universitaire technique (Licence pro, IUT, BTS) ou équivalent
Expérience souhaitée
Une expérience significative (5-10 ans) dans le domaine de la recherche appliquée au traitement des eaux et sous-produits est fortement souhaitée.

Salaire
nc

Inscrivez-vous à notre newsletter
S’inscrire
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux