Stage Astee « Contribution à l’évaluation des émissions de protoxyde d’azote en assainissement

L’Astee – www.astee.org
L’Astee (Association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement), association reconnue d’utilité publique créée en 1905, rassemble près de 4000 experts, scientifiques et praticiens du public et du privé intervenant dans les services publics locaux de l’environnement (eau potable, assainissement, déchets et propreté, gestion de la ressource en eau et des milieux aquatiques, réseaux urbains de toutes natures, etc.).

L’association a vocation à produire et diffuser une information scientifique et technique de référence dans le champ des services publics locaux de l’environnement. Elle édite une revue mensuelle Techniques Sciences Méthodes (TSM) et des ouvrages de référence dans le domaine. Elle organise 15 à 20 manifestations par an (journées régionales, congrès, conférences internationales). Carrefour français des échanges scientifiques et techniques sur le sujet des services publics locaux de l’environnement, elle est implantée sur le territoire national au travers de ses 5 commissions scientifiques et techniques et de ses 13 sections territoriales, facilitant ainsi la diffusion de la connaissance technique et le recueil des attentes des territoires.

INRAE, UR PROSE – www6.jouy.inrae.fr/prose
L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

L’unité PROSE mène des recherches sur les biotechnologies environnementales, depuis l’échelle des communautés microbiennes jusqu’à celle des procédés (stations d’épuration, digesteurs anaérobies, procédés bioélectrochimiques pour la bioraffinerie, …), en articulation avec les grands enjeux sociétaux de développement durable, d’économie circulaire et de bioéconomie.

Cadre du stage
L’Astee propose un stage 4 à 6 mois pour accompagner les réflexions de son groupe de travail « Bilan GES des services d’eau et d’assainissement » sur les questions relatives aux émissions de protoxyde d’azote (N2O). En effet, suite à la récente mise à jour des lignes directrices du GIEC[1], le poids du N2O dans le bilan carbone des services de l’eau et de l’assainissement va significativement augmenter. II est alors devenu nécessaire de réexaminer cette méthodologie afin, notamment, de l’adapter au contexte de l’assainissement français.

Pour répondre à ce besoin opérationnel pressant, un sous-groupe de travail « Méthodologie de quantification des émissions de N2O » a été constitué en 2020. Son ambition est d’apporter des éléments permettant de mieux estimer les émissions de N2O du secteur de l’assainissement, améliorer la compréhension de ces émissions chez les acteurs à partir d’une information explicite et synthétisée, et enfin les guider vers de nouveaux travaux de qualification et quantification de ces émissions afin d’accompagner les stratégies de réduction de ces dernières. Ce sous-groupe de travail, qui comprend une quinzaine de membres, rassemble des acteurs français de l’eau et de l’assainissement des secteurs public et privé.

Contenu du stage
Afin d’accompagner le sous-groupe dans ce travail, il sera notamment attendu du stagiaire qu’il :

–  Réalise une étude bibliographique pour compléter les manques de données identifiés par le sous-groupe,

–  Contribue à la formalisation d’une nouvelle méthodologie d’estimation des émissions,

–  Evalue l’apport de la nouvelle méthodologie d’estimation sur quelques cas d’étude prédéfinis,

–  Synthétise les résultats de son travail dans un rapport.

Organisation et déroulement du stage
Le stagiaire de l’Astee sera basé au sein de l’unité PROSE. Il bénéficiera d’un co-encadrement de l’animatrice du sous-groupe de travail « Méthodologie de quantification des émissions de N2O » et de la chargée de mission concernée de l’Astee. Il participera de façon active à l’ensemble des réunions du sous-groupe de travail et contribuera à leur organisation (ordre du jour, présentation, compte rendu). La mission qui sera confiée au stagiaire repose en grande partie sur une mise à jour de l’état de l’art scientifique de la quantification des émissions de N2O ayant lieu aux différentes étapes du traitement des eaux usées (réseau de collecte, traitement de l’eau, traitement des boues, fin de vie des boues, eau de surface). Ce travail permettra notamment d’établir des facteurs d’émissions pour le N2O actualisés. Le stagiaire sera ainsi amené à interagir avec les membres du sous-groupe pour faire avancer la réflexion sur les différents postes d’émissions de N2O identifiés. L’avancement des réflexions engagées dans le cadre de ce stage sera soumis à discussion dans le cadre du sous-groupe N2O de l’Astee.

Profil recherché stage
Formation :
Profil BAC + 5 – Grandes écoles ou master – en Génie des Procédés / Génie de l’Eau et de l’Environnement.

Compétences :
– Connaissances solides dans les domaines techniques liés aux services publics locaux de l’environnement (eau, assainissement),

– Bonnes aptitudes de rédaction en français,

– Bon niveau en anglais (littérature rédigée en langue anglaise).

Savoir-être :
–   Appétence pour l’analyse de données quantitatives et d’éléments bibliographiques,

– Capacités d’organisation et d’adaptation,

– Goût pour le travail collaboratif,

– Proactivité, sérieux et rigueur.

Modalités :
Durée : 4 à 6 mois

Lieu d’accueil : INRAE Ile-de-France – Jouy-en-Josas – Antony, Unité de recherche Prose, 1 rue Pierre-Gilles de Gennes, 92160 Antony

Démarrage souhaité : janvier / février 2021

Rémunération : 3,9 €/h sur une base de 35 h par semaine (cette gratification pourra être réajustée au regard des taux fixés pour l’année 2021).

Contacts :
CV + LM à présenter avant le 1er décembre 2020 avec pour référence « stage GES ».

Les entretiens se dérouleront le mercredi 09 décembre matin et le jeudi 10 décembre matin.

Inscrivez-vous à notre newsletter
S’inscrire
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux