TSM 3 de 2016

Ce mois-ci dans TSM, trois études abordent les problématiques dans les stations d’épuration : d’une part  l’élimination de micropolluants à travers  un procédé de traitement tertiaire et une étude expérimentale, d’autre part l’épuration biologique de la pollution carbonée et azotée des eaux résiduaires.  Coté ingénierie écologique vous pourrez en savoir plus sur les nouvelles mesures de rétention d’eau naturelles telles que les canaux, les rigoles ou les bassins d’orage.

Dans le magazine, coup de projecteur sur la filière de Responsabilité Élargie du Producteur (REP), qui subira des mutations en 2016, et sur l’épuration végétalisée,  et nous rencontrons Mehdi Hadj-Abed qui a mis un point un procédé peu couteux pour le dessalement d’eau de mer.

 

 

This entry in not available in your language
Image manquante