Association des professionnels de l’eau et des déchets
Créée en 1905, reconnue d’utilité publique

Innover dans les pratiques de monitoring et d’exploitation des stations d’épuration

Ces trente dernières années, la recherche prolifque menée en génie des procédés a permis d’accompagner l’évolution des outils industriels de transport et de traitement des eaux de la plupart des grandes agglomérations. L’effort d’innovation doit aujourd’hui être porté sur les pratiques d’exploitation et de maintenance des systèmes industriels. Les fruits de la R&D doivent notamment permettre d’accroître la maîtrise et le niveau d’optimisation des flières de traitement, de progresser sur les questions relatives au vieillissement des ouvrages et d’accompagner le changement de rôle de la station d’épuration, aujourd’hui pôle de dépollution, demain pôle de transformation de matière.


Pour répondre à ces grands enjeux, le Siaap*, l’Irstea** et l’UTC*** se sont rapprochés pour construire le programme Mocopée****. Né en 2014, Mocopée se veut être un espace de travail et  d’échange pérenne entre scientifques et acteurs opérationnels exerçant dans le domaine du traitement des eaux urbaines. Ce programme de recherche appliquée rassemble aujourd’hui une vingtaine d’équipes de recherche, une dizaine d’entreprises innovantes et interagit avec trois associations partenaires. L’Astee, conformément aux engagements qu’elle a pris en 2014
de mettre en place les moyens pour rendre accessibles les résultats de la recherche fnancée par des fonds publics et ceux de la recherche action et de promouvoir la diffusion des connaissances scientifques et techniques, accompagne, à travers sa section territoriale Ile-de-France, ce consortium depuis la création du programme La première phase de ce programme (2014-2017) s’est donné comme objectif de faire évoluer les pratiques d’exploitation et de proposer des outils de suivi et de pilotage innovants (capteurs, méthodes de caractérisation des matrices, modèles d’aide à la décision), dans le but d’accroitre le niveau d’optimisation des stations d’épuration. Cette phase a conduit à des avancées signifcatives dans trois champs principaux : la métrologie appliquée au suivi des matrices eau/boue dans les stations d’épuration, la compréhension des mécanismes d’apparition, le suivi et le contrôle des espèces intermédiaires du cycle de l’azote (protoxyde d’azote, nitrite) et la modélisation des procédés de traitement.


Cet ouvrage technique intitulé « Innover dans les pratiques de monitoring et d’exploitation des stations d’épuration » présente l’initiative Mocopée, notamment à travers le regard de grands acteurs du monde de l’eau, synthétise les principaux résultats scientifques et techniques obtenus lors de la phase I du programme et présente les grandes orientations de la prochaine phase du programme.